Skip to main content
Monthly Archives

avril 2024

Comment tester la vitesse de votre site web ?

Comme son nom peut l’indiquer, le temps de chargement d’une page se définit par le temps en secondes qu’il faut à une page internet pour s’ouvrir correctement. Loin d’être une donnée insignifiante, la vitesse d’un site web doit toujours être considérée lors de la mise en ligne de ce dernier. Notez qu’un site mettant plus de 3 secondes à charger crée une envie irrépressible chez l’internautes de la quitter. Alors concrètement, comment tester la vitesse de son site web ?

Pourquoi la vitesse de chargement d’un site est-elle importante ?

La vitesse de chargement d’un site web est cruciale pour plusieurs raisons :

1. Expérience utilisateur améliorée

Les internautes n’aiment pas attendre. Des études montrent qu’environ 50% des visiteurs abandonnent un site qui met plus de 3 secondes à charger. Une vitesse de chargement rapide améliore donc considérablement l’expérience utilisateur et réduit les taux de rebond.

2. Meilleur référencement

La vitesse de chargement est un facteur de classement important pour les moteurs de recherche comme Google. Un site lent aura un moins bon référencement naturel, impactant négativement son trafic organique.

3. Taux de conversion plus élevés

Les sites rapides génèrent plus de conversions (leads, ventes, inscriptions, etc.) car les visiteurs sont moins susceptibles d’abandonner avant d’atteindre leur objectif.

4. Fidélisation des visiteurs

Un site rapide incite les utilisateurs à revenir plus souvent, augmentant l’engagement et la fidélisation.

5. Réduction des coûts

Les sites lents consomment plus de bande passante et de ressources serveur, entraînant des coûts d’hébergement plus élevés.

6. Amélioration du SEO mobile

Avec l’adoption croissante du mobile, Google accorde encore plus d’importance à la vitesse, qui impacte le référencement mobile. En optimisant la vitesse, on améliore l’expérience globale, la visibilité, les conversions et la rentabilité d’un site web.

À lire aussi >> Les avantages d’avoir un site web pour votre entreprise

Les outils pour tester le temps de chargement d’un site

Que ce soit pour tester la vitesse de son site web sur smartphone ou sur desktop, Google recommande les solutions gratuites PageSpeed, YSlow et WebPagetest. D’autres outils comme WooRank, DareBoost, SeeUrank, Pingdom et GTmetrix proposent d’accéder gratuitement à leurs services de base.

Tous ces dispositifs examinent les performances de vos pages depuis des serveurs localisés partout dans le monde, et offrent la possibilité de vous comparer avec la concurrence.

Dans leurs versions payantes, vous pouvez accéder à des fonctions automatisées (le monitoring avec l’envoi quotidien d’un mail par exemple). Vous suivez aussi la progression des performances d’une série d’URLs et définissez des alertes sur d’autres. Les résultats sont fiables et souvent basés sur PageSpeed et YSlow

Comment analyser la vitesse de chargement d’un site ?

Parmi ces solutions spécialement développées pour tester la rapidité d’un site, chacune détient des caractéristiques qui lui sont propres. Leur point commun : tous analysent le temps d’affichage d’une page, sa structure, mais également son contenu afin d’aider à améliorer le temps de chargement. La majorité des outils indiquent aussi la cause d’une lenteur de chargement des pages et délivrent des recommandations pour accélérer le site.

Mais comment faire pour tester la vitesse de son site web ? Rien de plus simple : tapez simplement le lien de la page concernée dans la barre de recherche de l’outil. Celui-ci vous délivre alors un score global, vous permettant d’analyser les éléments qui posent problème et d’ajuster votre stratégie en conséquence.Avec Banana Content, mesurez en toute simplicité les résultats de vos actions de marketing en ligne, grâce à un rapport de performance complet dans un tableau récapitulatif. Testez gratuitement notre outil de suivi de performance KPI du marketing digital !

Comment gérer tous vos réseaux sociaux en même temps ?

Les réseaux sociaux offrent une plateforme de communication digitale pour les professionnels (PME, TPE et indépendants). Gérer ses présences sociales semblent plus que difficile surtout lorsqu’on ne planifie pas ou ne prête pas attention aux spécificités de ces différents canaux de communication. Le fait de jongler d’une plateforme à une autre peut être plus difficile qu’on le croît.  Gagnez du temps et optimisez votre effort avec nos astuces chez votre spécialiste de la communication digitale CarrementWeb.

Nos conseils pour gérer efficacement vos réseaux sociaux

Le travail de community management doit se résoudre à  répondre à une règle d’or essentielle : diffuser le bon contenu au bon moment et aux bonnes personnes. Mais comment y arriver ?

Stratégie de communication digitale et présences sociales

Tout d’abord, il faut préalablement faire une analyse de votre secteur d’activité, de l’actualité, de vos métiers et sans oublier la concurrence. Cet audit sectoriel vous permettra de sélectionner les meilleurs médias sociaux pour votre communication digitale.

Ensuite, le community manager doit créer des personas ou autrement dit des personnages fictifs de cibles. Ici, il faut s’intéresser aux différents critères de vos cibles notamment, l’habitudes de consommation de clients potentiels. Cet exercice va vous permettre de connaître quels contenus plaisent à vos futurs clients, mais aussi sur quelles plateformes passent-ils le plus de temps.

Stratégie community management : bien prendre en main vos réseaux sociaux 

Vous savez désormais quel contenu diffusé et à qui ? Mais si vous avez une idée des médias sociaux, vous devez obligatoirement comprendre et maîtriser la spécificité de chaque plateforme.

En effet, il n’y a pas de meilleur choix de réseau social pour diffuser un contenu ou optimiser sa présence sociale.

Dans la jungle des plateformes de communication 2.0, il faut alors classer objectivement vos objectifs par les points suivants :

  • catégorie d’utilisateurs (âge, niveau socioprofessionnel, intérêts)
  • thématiques clés, grands thèmes
  • types de contenus partagés ou les faisant réagir
  • portée plus professionnelle ou public du réseau social.

À lire aussi >> Comment choisir son réseau social d’entreprise en 5 points clés?

Établir un calendrier éditorial sur les réseaux sociaux

La prochaine étape demande de planifier la publication de vos contenus en ligne. Pour cela, il vous faudra dresser votre plan de communication sur les réseaux sociaux.

Créez la ligne directrice  de votre communication digitale

Cette trame englobe les éléments suivants :

  • objectifs de la communication ou de la campagne ;
  • choix du ou des plateformes sociales, thématiques et cibles ;
  • heures, jours ou mois de diffusion ;
  • ton éditorial
  • types de contenus à produire (articles, photos, vidéos, infographies).

Créez un calendrier éditorial pour vos différents comptes.

LES OUTILS POUR OPTIMISER LA GESTION DE SES RÉSEAUX SOCIAUX

Avec ces méthodes, votre community manager doit impérativement réussir à organiser plusieurs réseaux sociaux en même temps. Pour optimiser la gestion de ses réseaux sociaux, plusieurs plateforme existent dont la prise en main est comme un jeu d’enfant après quelques séances.

Planificateurs de publication : ils programment et organisent la publication de vos contenus à l’avance sur différents réseaux. Les outils comme Houtsuite, Sprout social.

Outils d’analyse : ils fournissent des statistiques et des données précieuses sur votre audience , leurs interactions, les meilleurs périodes de publication, etc. Exemple : Facebook Insights, Google Analytics.

Avec CarrementWeb , vous gagnez un temps non négligeable afin de vous consacrer à des tâches à plus hautes valeurs ajoutées. Laissez-vous tenter par une collaboration pour gérer tous vos réseaux sociaux simultanément.

L’Inbound Marketing : Stratégie Gagnante ou Piège À Éviter ?

Dans le domaine du Marketing, on aime bien utiliser toute sorte de mots à consonance anglophone, parce que le marketing à une histoire avec la langue anglophone. L’inbound marketing a pris une place prépondérante ces dernières années. Cette approche consiste à attirer les clients potentiels vers votre entreprise plutôt que de les poursuivre avec des techniques de publicité intrusives. Mais est-ce vraiment la solution miracle ? Examinons les avantages et les inconvénients de cette stratégie.

Qu’est-ce que l’Inbound Marketing ?

L’inbound marketing repose sur la création de contenus attrayants, informatifs et pertinents pour votre public cible. L’objectif est d’être trouvé facilement en ligne par les prospects à la recherche d’informations sur votre secteur d’activité. Cela peut prendre diverses formes : blogs, guides pratiques, vidéos tutorielles, podcasts, livres blancs, etc. Une fois leur intérêt suscité, vous les guidez tout au long de leur parcours d’achat grâce à du contenu ciblé, jusqu’à les convertir en clients. C’est ce qu’on appelle le funnel de vente de l’inbound marketing. Bref, L’inbound Marketing est l’inverse de l’outbound marketing, le marketing à papa, plus traditionnel.

L’inbound marketing, comment ça marche ?

– Attirer : Ce n’est plus vous qui allez chercher le consommateur et qui l’interrompez au cours de la lecture de son magazine, de l’écoute de sa musique ou d’une soirée TV. C’est lui qui vient vous rejoindre grâce à votre contenu qu’il aura trouvé sur votre blog, les réseaux sociaux ou au travers de vos mots clés.

– Convertir : Cette personne devient alors un visiteur de votre site. Mais comment convertir ce passage pour en garder une trace. Plusieurs solutions : un formulaire d’inscription à une newsletter, un Call-To-Action, une landing page (page optimisée pour que le visiteur accomplisse une action).

– Se rapprocher : S’il passe à l’action, il devient un Lead. Il s’est inscrit à votre newsletter ou vous a contacté par téléphone, en tout cas, vous avez ses coordonnées. Désormais, vous pouvez le recontacter à votre tour et le dialogue est amorcé.

– Fidéliser : Si tout se passe correctement, si vous n’allez pas trop vite en besogne, il se pourrait qu’il devienne client. Mais une bonne histoire d’amour ne s’arrête pas au mariage ! On sait que le coup de foudre ne perdure pas, il faut entretenir une relation. Si l’expérience client est bonne, non seulement vous gagnez un client fidèle, mais vous pourriez bien également gagner quelqu’un qui fera la promotion de votre entreprise autour de lui !

 Les Avantages de l’Inbound Marketing

1. Meilleure Qualification des Leads

Avec l’inbound, vous attirez des prospects déjà intéressés par votre offre. Ils sont donc plus enclins à devenir clients que des contacts froids démarchés massivement.

2. Renforcement de la Confiance

En partageant des contenus utiles et de qualité, vous développez votre expertise et gagnez la confiance de votre audience. Cela facilite la conversion.

3. Coûts Réduits

Comparé aux campagnes publicitaires traditionnelles, le content marketing a un meilleur retour sur investissement à long terme. C’est une stratégie rentable.

4. Résultats Pérennes

Les contenus bien référencés continuent à attirer du trafic sur votre site pendant des années. C’est un investissement durable.

5. Analyse Approfondie

Les outils d’inbound vous permettent de suivre finement le parcours des visiteurs et d’optimiser constamment votre stratégie.

Les Inconvénients de l’Inbound Marketing

1. Délais Assez Longs

Il faut du temps pour produire suffisamment de contenu qualitatif, se faire référencer et générer un trafic conséquent. Les retours sur investissement ne sont pas immédiats.

2. Coûts Initiaux Élevés

Avant de profiter des économies du content marketing, vous devez investir dans la création de contenus (rédaction, production vidéo…) et l’achat d’outils adaptés.

3. Compétences Spécifiques Requises

Vous aurez besoin d’une équipe formée au content marketing, SEO, marketing automation… Des ressources qu’il faut former ou recruter.

4. Risque de Saturation

Dans certains secteurs très concurrentiels, il devient difficile d’émerger avec une stratégie inbound quand le contenu existant est déjà pléthorique.

5. Perte de Contrôle Potentielle

En laissant les internautes vous trouver naturellement, vous avez moins de main mise sur le ciblage que dans une campagne publicitaire classique.

En définitive,

l’inbound marketing permet d’attirer des leads mieux qualifiés à moindre coût, mais demande des investissements initiaux conséquents en contenus, compétences et patience avant d’être réellement rentable. Comme toute stratégie, elle comporte des avantages et des inconvénients à bien peser en fonction de votre situation spécifique.

 

5 tendances SEO en 2024

Le référencement est en perpétuelle évolution et tous les professionnels du domaine doivent en constamment ajuster leurs stratégies respectives pour tirer le meilleur des moteurs de recherche. Les tendances SEO 2024 n’échappent pas à la règle : vous devrez adapter votre marketing de contenu pour plaire aux internautes, comme aux moteurs de recherche.

Idéalement, faites-vous accompagner d’un consultant SEO pour optimiser votre stratégie.

A quoi s’attendre comme innovation en  2024 en termes de référencement ?  Découvrez les éléments à intégrer ou améliorer pour des contenus performants !

Procéder à un audit SEO

Avant de chercher à suivre toutes les dernières tendances SEO, avez-vous pensé à réaliser un audit SEO de votre site ? Suivre les dernières tendances, c’est bien, mais partir d’une base saine, c’est encore mieux !

En fonction du type de site que vous avez (e-commerce, vitrine, nombre de pages…), le prix de votre audit peut varier du simple au double.

1. Un contenu de qualité, adapté aux critères Google E-E-A-T

Plus le contenu que vous créez est de qualité, plus les gens vous lisent et surtout reviennent pour apprécier vos contenus. Plus l’expérience est agréable pour les visiteurs, plus votre classement augmente.

Alors, si vous voulez plaire à Google, sans sacrifier la qualité de lecture pour les internautes, adaptez vos articles aux critères E-E-A-T signifiants :

  • Expérience : critère apparu en décembre 2022, Google évalue si le créateur de contenu a de l’expérience sur le sujet traité. Pour le savoir, le moteur de recherche peut évaluer les avis postés (prouvant que l’auteur à déjà utilisé un produit ou service en rapport avec le thème du contenu), ainsi que des publications tests sur les réseaux sociaux ou un blog, par exemple.
  • Expertise : ici, Google détermine le niveau d’expertise de l’auteur et du site. Depuis combien de temps le créateur de contenus parle-t-il du sujet / le site existe-t-il ?
  • Autorité : l’autorité se situe un niveau au-dessus de l’expertise. Les algorithmes vont rechercher des preuves d’autorité : récompenses, tribunes ou retombées presse, backlinks de haut niveau…
  • Fiabilité (Trustworthiness) : est-ce que l’auteur est affiché clairement ? Le site est-il réputé comme fiable ? C’est ce que ce facteur va déterminer.

Le but de ce Google E-E-A-T est d’offrir du contenu solide, vérifié, provenant de sources fiables, aux internautes.

Alors à quoi ressemble un contenu de qualité correspondant aux facteurs Google E-E-A-T ?

  • Il contient au moins 1 500 mots.
  • Il y a des titres, sous-titres, images, tableaux, listes à puces, citations, vidéos…
  • Il établit des liens avec d’autres pages du site Web.
  • Il contient des informations utiles et des liens vers des sources extérieures de référence.
  • Il est signé par un auteur identifié et expert dans son domaine.
  • Il est optimisé pour que Google comprenne ce dont il s’agit.

2. La recherche sémantique, toujours une tendance SEO essentielle

Il s’agit de savoir comment et pourquoi vos utilisateurs effectuent des recherches. Quelles réponses, informations, contenus ou même expériences recherchent-ils ?

Il existe des principes simples que vous pouvez suivre dans votre planning éditorial.

  • Écrivez pour les gens, pas pour les moteurs de recherche. Cela signifie qu’il faut développer un contenu pertinent, concis et écrit en phrases faciles à comprendre. Incluez des puces et des listes qui permettent aux gens de parcourir et de trouver facilement les informations dont ils ont besoin. Enfin, écrivez naturellement !
  • Optimiser le contenu pour les sujets plutôt que pour les mots-clés. Une stratégie consiste à créer des groupes de contenus de valeur autour d’un sujet de haut niveau. Un groupe de sujets autour du référencement, par exemple, peut comprendre des sous-sujets consacrés au référencement technique, au référencement on-page ou aux backlinks. En construisant et en optimisant les groupes de sujets, vous créez naturellement un lien entre les mots-clés à courte et à longue traîne, ce qui se prête bien à un meilleur classement.
  • Utilisez des données structurées (là où cela a du sens). L’utilisation d’un produit, d’une question, d’un article, d’un classement ou d’une évaluation aide les robots à trouver et à comprendre vos pages plus facilement.

3. AMP et accessibilité mobile

Vos pages doivent être optimisées pour les smartphones : n’oubliez pas que Google a déployé son index « Mobile first » !

En effet, le nombre de pages vues sur mobile crève le plafond et ce n’est pas terminé : 60% du trafic Web est mobile. Ne pas avoir un site parfaitement optimisé pour les smartphones vous coupe de ce trafic…

L’expérience utilisateur diffère entre un smartphone et un ordinateur. Il est temps de penser à l’AMP ! Ce format, qui s’est fait discret ces dernières années, existe toujours. La technologie Accelerated Mobile Page permet à vos pages de s’afficher de manière optimale auprès des utilisateurs et d’améliorer votre classement dans les résultats mobiles. Il est largement temps de l’adopter…

4. Google Opposum et le SEO local

46 % des recherches sur Google comportent une intention locale.

Le référencement local reste une tendance SEO incontournable pour attirer des visiteurs dans votre magasin ou des prospects dans votre entreprise. La firme de Mountain View continue de mettre à jour son algorithme Google Oppossum concernant la recherche locale. En lien étroit avec Google Maps, il propose des établissements qui se situent au plus près de la zone géographique de l’internaute.

5. L’Intelligence Artificielle et la rédaction de contenus

Google va certainement renforcer sa surveillance de l’utilisation de l’IA dans la production de contenus. Il va être difficile de le tromper en copiant-collant simplement des contenus (souvent de piètre qualité) générés par l’IA.

Si vous voulez tirer profit des outils automatisés de rédaction de contenus, faites-le avec intelligence pour :

  • Trouver une liste de mots-clés pertinents ;
  • Recevoir des résumés de contenu pour peaufiner votre propre texte ;
  • Éditer un plan de contenu ;
  • Lister des idées pour vos prochains articles ;
  • Documenter votre article en obtenant facilement des chiffres clés, études, statistiques et sources fiables.

La tendance SEO de 2024 est au cœur des avancées technologiques et à l’amélioration des algorithmes de Google en leur donnant ce qu’ils veulent : des sites Web avec des contenus de qualité, qui vont satisfaire les utilisateurs grâce à une UX optimisée. Un point primordial si vous souhaitez remporter la bataille du référencement !

 

 

Comment choisir son réseau social d’entreprise en 5 points clés?

Comment faire le choix du bon réseau social pour votre entreprise ? Passons en revue les réseaux sociaux du moment et voyons ensemble ceux qui peuvent correspondre à votre besoin ! Assurer une présence en ligne semble presque incontournable aujourd’hui à toutes les entreprises qui souhaitent développer leur activité. Mais encore faut-il savoir comment s’y prendre, et sur quels réseaux sociaux positionner sa communication. Instagram, LinkedIn, Facebook… Voici 5 conseils pour choisir le bon réseau social pour votre entreprise.

Comment choisir son réseau social d’entreprise en 5 points clés ?

Face aux  chiffres et statistiques , il est évident que la pérennité de votre entreprise dépend d’une présence sociale forte auprès de vos prospects. Mais comment choisir les réseaux sociaux qui recensent votre cible et qui offrent des fonctionnalités adaptées à votre activité ? bref Voici  5 points à prendre en compte pour cibler les bons canaux de communication en ligne.

Définir ses objectifs

Le primordial est : pourquoi voulez-vous être sur les réseaux sociaux ?

  • Est-ce pour accroître la notoriété de votre entreprise ?
  • Gérer votre e-réputation ?
  • Fidéliser les clients ?
  • Prospecter ?
  • Tout cela à la fois ?
  • Créer une communauté ;
  • Créer un engagement etc.

Elément important à savoir, c’est le fait de vouloir tout faire. Par exemple, si vous proposez un programme de e-réputation qui fonctionne, l’objectif « gérer votre e-réputation » n’est plus prioritaire. Par contre, si vous venez juste de vous lancer et que vous à l’étape zéro ( 0 ), accroître votre notoriété et prospecter sont deux buts importants.

Savoir où se situe/ trouve votre cible

Ne vous hasardez pas à agir comme un novice à la combinaison populaire Facebook et LinkedIn , le choix est plus coriace  que cela pourrait apparaitre . Il est bon préalablement de se poser la question :

A qui vos prestations s’adressent-elles ? Une fois que vous avez identifié les données démographiques de votre cible, les informations professionnelles, la localisation… il faudra se pencher sur le profil des utilisateurs de chaque réseau social.
Dans les grandes lignes, retenez que Facebook brasse toutes les générations, ce qui en fait la plateforme parfaite pour les produits et services « grand public ».
Twitter repose sur l’instantanéité, avec une proportion égale d’hommes et de femmes, exerçant dans tous les secteurs. Vous y trouverez aussi bien les particuliers, que les professionnels.
Linkedin est concentré sur le B2B. Si votre cible principale est gérante ou décisionnaire, c’est le réseau social qu’il vous faut.

Assurer une veille sur la concurrence

Pour connaître précisément la manière dont vous allez devoir vous positionner sur les réseaux sociaux, il est important de garder un œil sur la concurrence. Vous pouvez alors repérer ce que les autres proposent pour assurer leur présence en ligne, et sous quels formats, pour ensuite observer les interactions des internautes.

Vous aurez ainsi une idée plutôt précise de ce qui fonctionne, et de ce qui ne donne pas de bons résultats. De cette manière, vous gagnerez du temps en évitant de reproduire les erreurs, ou en tout cas les stratégies qui ne sont pas payantes. Mais cela vous permettra aussi de trouver des idées pour être plus performant et plus intéressant que vos concurrents.

Dans une stratégie marketing, faire une veille concurrentielle a toujours été un bon moyen de se positionner, et cela s’applique aussi parfaitement au webmarketing.

Adapter votre contenu à votre plateforme

En règle générale, chaque plateforme dispose de son format de publication de prédilection. Sur TikTok, une entreprise doit mettre la vidéo est à l’honneur, tandis que sur Pinterest, on mise tout sur l’image, et que sur LinkedIn le texte tient une place importante.

Cela reste une généralité, car les formats se multiplient de plus en plus sur chaque canal.

Par exemple, sur Instagram ou Facebook, le contenu peut aussi bien contenir de l’image, de la vidéo, que du texte. D’ailleurs, aujourd’hui, la tendance tend plutôt vers la diversité des contenus, et il est donc intéressant d’élaborer un calendrier éditorial qui mixe les différents formats.

L’importance est de toujours s’informer sur les tendances, et notamment sur les exigences des algorithmes. Ces derniers mois, l’accent est mis sur le format vidéo pour une bonne partie des réseaux sociaux, mais ça n’a pas toujours été le cas, et les algorithmes changent très souvent.

Rester cohérent avec votre image de marque

Chez  Carrementweb.net nous pensons que votre présence en ligne doit impérativement être à l’image de ce que votre entreprise est au quotidien.

Il faut alors garder une cohérence, afin que votre clientèle et vos abonnés se retrouvent dans votre marque, et qu’un climat de confiance s’instaure.

Si vous êtes responsable d’une salle de jeux, n’hésitez pas à offrir du contenu ludique et amusant sur les réseaux.

Quelques caractéristiques des différents réseaux sociaux d’entreprise

Pour déterminer le réseau social où vous allez vous positionner, il est nécessaire de connaître les particularités de chaque plateforme. Au-delà de savoir quand publier sur les réseaux sociaux, il faut aussi savoir les choisir. Vous pourrez d’ores et déjà supprimer ceux qui ne répondent pas à vos attentes, pour vous diriger plus précisément vers les canaux les plus pertinents pour votre activité.

Facebook

Facebook est le réseau social le plus utilisé au monde, mais aussi le plus concurrentiel. Le recours à une campagne publicitaire est souvent nécessaire pour se démarquer, mais le potentiel est très élevé pour attirer de nouveaux clients.

Cible : 25 % des utilisateurs de Facebook ont entre 25 et 34 ans, et 24 % ont plus de 55 ans.

Twitter ( X )

Twitter désormais appelé X  est un réseau social qui privilégie les messages très courts, de 140 caractères maximums, mais on retrouve de plus en plus le format vidéo. Ce réseau est particulièrement intéressant pour les entreprises du secteur de la communication et de l’information.

Cible : 31 % des utilisateurs de Twitter ont entre 25 et 34 ans, et 70 % sont des hommes.

LinkedIn

LinkedIn est le réseau social professionnel par excellence. En BtoB ou en BtoC, les utilisateurs se retrouvent entre professionnels, et ciblent leurs contenus sur leur activité. Que ce soit pour la promotion de leur marque, ou pour le recrutement, les entreprises peuvent utiliser LinkedIn et doivent l’optimiser.

Cible : 60 % des utilisateurs ont entre 25 et 34 ans, et 91 % des marketeurs l’utilisent.

YouTube

Entièrement dédié au format vidéoYouTube est une plateforme parfaite pour promouvoir un produit, un service, ou une image de marque. Elle a aussi l’intérêt d’améliorer votre référencement naturel, et ses campagnes publicitaires sont parmi les moins coûteuses.

Cible : 23 % des utilisateurs ont entre 25 et 34 ans, 26 % ont entre 35 et 44 ans, et 20 millions de Français tous les mois.

Instagram

Initialement basé sur le partage de photos, Instagram mise aujourd’hui tout sur la vidéo courte, comme le reels, la story, l’IGTV… Ce réseau social est particulièrement intéressant pour travailler le storytelling de votre entreprise.

Cible : 64 % des utilisateurs ont entre 18 et 34 ans, et 90 % des utilisateurs suivent au moins une marque ou une entreprise.

Snapchat

Snapchat est une plateforme de messagerie éphémère qui attire particulièrement les jeunes. Ce canal permet de diffuser des informations à la durée de vie limitée, principalement sous format vidéo ou photo.

Cible : 71 % des utilisateurs ont entre 13 et 34 ans, et 56 % sont des femmes.

Tiktok

TikTok est la plateforme phare de ces dernières années. Les vidéos courtes et ludiques sont diffusées à une très large audience, ce qui permet de toucher beaucoup de monde, et le potentiel de viralité d’une vidéo est élevé.

Cible : 47 % des utilisateurs ont entre 16 et 24 ans, 26 % ont entre 25 et 34 ans.

Le choix du réseau social d’entreprise est le tout premier point à aborder pour établir une stratégie marketing et plan de communication .

Chez Carrementweb , nous conseillons toujours aux clients de ne pas se perdre sur trop de plateformes, et de cibler celles qui seront les plus cohérentes pour leur activité. Vous savez désormais comment choisir vos réseaux sociaux, il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

 

Email marketing : Comment booster ses ventes en 2024 ?

L’email marketing est sûrement le canal de communication le plus sous-estimé. Mais pourtant, l’emailing permet d’avoir des résultats exceptionnels tout en diversifiant ses sources de trafic. Si tu possèdes une entreprise physique ou un business en ligne, tu dois absolument t’intéresser à l’email marketing. Dans l’univers du marketing digital,  l’emailing représente une grosse opportunité. Cependant, il est compliqué si tu démarres de savoir par où commencer. Il y a de nombreuses étapes à mettre en place avant d’avoir une stratégie d’emailing qui fonctionne. Dans cet article, nous avons allons vous aider à comprendre et montrer étape par étape comment augmenter tes ventes grâce à l’email marketing.

Qu’est-ce que le Marketing par Email ?

Le marketing par email est une stratégie de marketing digitale qui consiste à envoyer des emails ciblés à un public spécifique. Même en 2024, elle reste l’un des moyens les plus efficaces et les plus directs de communiquer avec vos clients. Le marketing par email englobe un large éventail de formats d’e-mails, allant de la promotion de produits et de services à l’envoi de bulletins d’information mensuels et de mises à jour, en passant par l’établissement de relations et la fidélisation de la clientèle au moyen de promotions et d’offres.

Le marketing par email ne consiste pas seulement à envoyer des courriels génériques en masse, mais aussi à fournir un contenu personnalisé et pertinent à votre public. En comprenant les préférences et les comportements de vos abonnés, vous pouvez créer des campagnes qui résonnent et suscitent un engagement significatif afin d’augmenter les conversions et d’accroître le chiffre d’affaires.

L’emailing peut aussi se nommer email marketing. Et dans l’email marketing, on va retrouver plusieurs types de mail, notamment des :

  • Emails de prospection
  • Newsletters
  • Emails promotionnels (soldes, réductions temporelles, etc.)
  • Emails de relance
  • Emails d’invitation

Qui peut utiliser l’email marketing ? 

À partir du moment où tu as une activité sur internet, tu peux utiliser l’emailing. Mais ce n’est pas tout. Car si tu consultes régulièrement ta boite mail, tu as sûrement déjà reçu des emails provenant d’entreprises physiques comme un restaurant, une boutique, un cinéma ou autres.

Et oui, l’email marketing est aussi un canal de communication pour les entreprises physiques. Il y a en réalité énormément de profils différents qui vont utiliser l’emailing comme levier. Nous allons t’en présenter les principaux.

Les blogueurs : Si tu as un blog, créer une newsletter pour communiquer avec tes lecteurs est un excellent moyen de diversifier tes sources de trafic. De cette manière, tu vas aussi fidéliser sa communauté. Dans ce cas de figure, tu peux aussi vendre une newsletter payante afin de monétiser ton blog.

Les influenceurs : Les influenceurs, peu importe leur réseau social de prédilection (YouTube, Instagram, Twitter ou autres), ne récoltent quasiment pas de mails. Ils ne le savent pas, mais cela représente un énorme manque à gagner. Avec une liste email fournie, les influenceurs peuvent augmenter leur valeur sur le marché du marketing d’influence. De la même manière, ils obtiendront un meilleur taux d’engagement et seront plus profitables dans leurs placements de produits.

E-commerçants : Si tu possèdes un e-commerce et que tu ne mets pas en place une stratégie d’emailing, tu perds de l’argent, tous les jours. En effet, tu dois absolument récolter les mails des internautes qui visitent ta boutique en ligne. Mais si un prospect achète l’un de tes produits, tu peux aussi utiliser l’email marketing par la suite. Et oui, si un visiteur achète l’un de tes produits, il sera plus à même d’en acheter un autre à nouveau dans les prochains mois, semaines, etc.

D’une manière générale, il est bien plus facile de vendre à l’un de tes clients existants, plutôt que de convaincre un nouveau prospect. Avec une bonne stratégie d’emailing, tu peux fidéliser tes clients très facilement.

Commerçants : L’emailing paraît moins évident pour les commerçants qui possèdent une entreprise physique. Pourtant, l’email marketing peut aussi être très efficace dans ce cas de figure. Tu peux par exemple envoyer des emails promotionnels pour attirer des clients dans ta boutique. C’est aussi un moyen de fidéliser tes clients en envoyant des mails de promotion personnalisés, ou un simple mail pour leur souhaiter leur anniversaire par exemple.

En résumé, à partir du moment où tu as une audience et que tu souhaites la fidéliser ou vendre davantage, l’email marketing est une stratégie à adopter.

Quels sont les avantages du marketing par email ?

Vous pouvez tirer parti d’une communication ciblée

Le marketing par email permet une segmentation précise de votre audience. Un logiciel de marketing par email performant vous permettra de classer les abonnés en fonction de leurs caractéristiques démographiques, de leurs préférences ou de leur comportement, afin d’adapter vos messages à des groupes spécifiques. Cette approche ciblée garantit que les destinataires reçoivent un contenu correspondant à leurs intérêts, ce qui augmente la probabilité d’engagement.

Il offre des analyses et des informations mesurables

L’email est le canal de marketing qui offre les analyses les plus avancées. Les campagnes peuvent générer une grande quantité de données, ce qui vous permet d’obtenir des informations sur des paramètres essentiels tels que les taux d’ouverture, les taux de clics et les taux de conversion. Ces données permettent aux entreprises de mesurer le succès de leurs campagnes, de comprendre le comportement des clients et de prendre des décisions fondées sur des données afin d’optimiser les efforts futurs.

Il garantir aux marques un ROI élevé

Le marketing par courrier électronique offre systématiquement un retour sur investissement élevé. La possibilité d’atteindre un public ciblé avec un contenu personnalisé contribue à augmenter l’engagement et les conversions. Avec une planification et une exécution appropriées et un logiciel d’automatisation de l’email qui allège le temps et les efforts des spécialistes du marketing, les entreprises peuvent obtenir des retours substantiels, faisant de l’e-mail marketing un atout précieux dans leur stratégie de marketing globale.

Vous pouvez accroître la fidélité et l’engagement des clients

Il est cinq fois plus coûteux d’acquérir un nouveau client que de fidéliser un client actuel. Une communication régulière par email permet d’établir et de renforcer les relations avec votre public. Un contenu de qualité, des offres exclusives et des recommandations personnalisées suscitent un sentiment de loyauté chez les abonnés, et les clients engagés sont plus susceptibles de rester fidèles à votre marque et de la défendre.

Il peut être automatisé pour plus d’efficacité

Les plateformes de marketing par email offrent des fonctions d’automatisation qui permettent de rationaliser les processus et de gagner du temps. Les flux de travail automatisés pour les emails de bienvenue, les rappels de panier abandonné et la diffusion de contenu personnalisé garantissent que votre public reçoit des messages opportuns et pertinents sans intervention manuelle constante, ce qui contribue au retour sur investissement.

4 étapes pour démarrer le marketing par email

Ne précipitez pas votre décision si vous envisagez d’opter pour une plateforme d’email marketing. Que vous choisissiez une plateforme pour PME ou une plateforme pour grande entreprise, assurez-vous de cocher les étapes suivantes avant de vous lancer.

1. Définissez vos objectifs

Définissez clairement vos objectifs en matière de marketing par email. Qu’il s’agisse d’augmenter les ventes, d’entretenir les prospects ou d’accroître le trafic sur le site web, des objectifs bien définis guideront votre stratégie globale et vous permettront d’identifier le type de plateforme d’e-mail marketing dont vous avez besoin.

Créez votre liste d’adresses électroniques

Une liste d’adresses électroniques de qualité est la base d’un marketing par email réussi. Mettez en œuvre des stratégies d’opt-in sur votre site web, les médias sociaux et d’autres points de contact pour augmenter organiquement votre base d’abonnés.

3. Choisir une plateforme de marketing par mail

Il est essentiel de choisir le bon logiciel d’email marketing. Des plateformes comme VitaCRM placent l’email au cœur du parcours client omnicanal, à travers plus de 12 canaux et des centaines d’intégrations. De l’automatisation de l’email à l’analyse avancée, évaluez les plateformes en fonction de vos besoins et de vos objectifs commerciaux.

4. Rédiger un contenu convaincant

Le contenu est roi dans le marketing par email. Développez un contenu attrayant et utile qui s’adresse à votre public. Segmentez vos abonnés en fonction de leurs comportements, de leurs déclencheurs et de leurs attributs afin de toujours leur envoyer le contenu le plus pertinent et le plus contextuel possible. Qu’il s’agisse de lettres d’information, d’offres promotionnelles ou de contenus éducatifs, veillez toujours à ce que vos e-mails soient en phase avec la voix de votre marque et trouvent un écho auprès de vos abonnés.

Créer ses premiers mails grâce à un logiciel d’emailing

Une fois que tu as une liste email et que tu sais comment rédiger des textes percutants, il est temps de créer ta première campagne d’emailing. Alors tu t’en doutes bien, tu ne devras pas envoyer les mails un à un à chaque destinataire. Il existe ce qu’on appelle des “autorépondeurs”, qui permettent d’envoyer des courriels à une liste de destinataires.

Il existe de nombreux logiciels d’emailing performants et faciles à utiliser. La plupart sont payants, mais certains incluent une version gratuite assez complète. On pense notamment à des outils comme MailChimp, VitaCRM.

Maintenant que ton mail est prêt, il est temps de l’envoyer !

Envoyer sa première campagne 

C’est une étape importante, mais c’est aussi la plus simple. Grâce à un outil comme un autorépondeur, tu auras simplement à appuyer sur un bouton pour envoyer ta campagne d’emailing.

Avant cela, il faut savoir que tu peux créer un “aperçu”. En soi, tu vas envoyer une campagne test à ta propre adresse mail. Cela permet de voir si le courriel s’envoie bien, que le design est correct, responsive et autres. On te conseille de le faire avant chaque campagne.

 Prévoir un planning d’envoi 

La fréquence d’envoi des mails joue évidemment un rôle important dans les résultats que tu peux obtenir avec l’email marketing. D’un côté, il ne faut pas envoyer trop de courriels au risque de lasser ton audience. De l’autre côté, si tu n’envoies pas assez de mails, cela peut représenter un manque à gagner important.  Afin d’éviter de se précipiter et d’envoyer trop ou pas assez de mail, le mieux est de prévoir un planning de publication. De cette manière, tu pourras envoyer des courriels au fur et à mesure sans jamais être à court d’emails. Et pour ne pas se retrouver en manque d’emails, le mieux est de les rédiger à l’avance.

Analyser ses résultats et optimiser sa stratégie 

il faut apprendre à analyser ces chiffres afin d’optimiser tes campagnes d’emailing et maximiser tes résultats. Nous allons te présenter ci-dessous les principales statistiques en emailing marketing.

Taux de délivrabilité : Cet indicateur permet de connaître le pourcentage de mails qui sont arrivés à leur destination. En effet, quand tu envoies des mails par millier, il peut arriver que certains finissent dans les spams. Ou alors, les mails ne peuvent pas parvenir à cause d’erreurs des boites de messageries. Généralement le taux de délivrabilité est assez haut, mais diminue en fonction de la qualité d’une liste email. 📧

Taux d’ouverture : Cet indicateur représente le pourcentage d’inscrits dans ta liste email qui vont ouvrir le courriel envoyé lors d’une campagne.

Taux de désinscription : Comme son nom l’indique, le taux de désinscription est un indicateur qui révèle le nombre d’utilisateurs qui se désinscrivent d’une liste email. Le taux de désinscription moyen est de 1% et en dessous de 0,5%, c’est un bon pourcentage.

Taux de clic : Si tu places un lien vers ton site internet par exemple dans un email, l’autorépondeur que tu utilises peut estimer le taux de clic. Ce pourcentage indique le nombre de destinataires qui ont cliqué sur ce lien. Important, le taux de clic va dépendre du taux d’ouverture et du taux de délivrabilité.

 

Comment faire une vidéo promotionnelle pour son entreprise ?

La vidéo promotionnelle destinée aux entreprises n’est plus un privilège. Il est essentiel pour toute entreprise qui désire réaliser des bénéfices et maintenir des clients fidèles. En ce qui concerne le marketing, plusieurs éléments ont un impact sur les résultats de votre contenu. De nos jours, le marketing de contenu a modifié la manière dont les entreprises réalisent leur publicité.

Dans cet article, nous allons examiner l’introduction de la vidéo promotionnelle dans le domaine du marketing et ses bénéfices pour les PME.

Qu’est-ce qu’une vidéo promotionnelle ?

Une vidéo promotionnelle est un court métrage  qui met en avant un produit, un service ou une entreprise. Il vise à faire la promotion de son image et à la faire connaître. Ce genre de film d’entreprise peut adopter de multiples formes :

  • vidéo d’entreprise (présentation et valeurs)
  • vidéos explicatives ou didactiques (tutoriels)
  • vidéos publicitaires (produits, services)
  • vidéo de communication (identité visuelle)

Les vidéos promotionnelles sont très populaires dans différents secteurs car elles sont appréciées des internautes et permettent de communiquer de manière originale.

On les appelle aussi vidéos de marketing ou vidéos de vente, mais ne laissez pas le mot « vente » vous effrayer, c’est juste une autre façon de dire « promotion », ce qui est un peu plus convivial !

Et vous pouvez utiliser les vidéos promotionnelles de nombreuses façons différentes :

– Sur votre site Web.

– Dans des messages sur les médias sociaux.

– Sur YouTube.

– Lors de salons professionnels.

– Et lors d’événements de réseautage.

Les conditions nécessaires pour créer une vidéo de promotion

D’un côté, une fois que vous avez pris la décision de créer une vidéo promotionnelle, il est essentiel de déterminer le genre de vidéo que vous désirez. Votre objectif principal est de présenter votre produit, mais comment allez-vous le présenter? Quel message souhaitez-vous transmettre? Est-ce que votre société est divertissante ou sérieuse? Est-ce que vous souhaitez que le public éclate de rire ou soit impressionné par votre marque? Avant de débuter, prenez en compte ces interrogations :

  • Quelle est votre entreprise ?
  • Que voulez-vous atteindre avec votre vidéo ?
  • Qui est votre public cible ?
  • Quelles sont ses caractéristiques (groupe d’âge, sexe, intérêts) ?
  • Quel est le principal avantage de votre produit/service ?
  • Quel message voulez-vous faire passer dans votre vidéo ?
  • Comment pouvez-vous vous différencier de vos concurrents ?
  • Quel type de vidéos créent-ils et mettent-ils en ligne ?

D’autre part, la réalisation d’une vidéo promotionnelle implique beaucoup de travail. Il est donc préférable de planifier et de tout préparer avant de commencer.

De quoi ai-je besoin ?

Une idée originale : sans une idée originale, la vidéo ne sera pas captivante. L’inspiration peut provenir de toutes parts et il vous incombe de faire preuve de créativité. À mesure que l’idée devient plus originale, les gens se souviendront davantage et la partageront avec autrui.
La production d’une vidéo promotionnelle nécessite du temps. Il est donc crucial que vous ayez le temps nécessaire pour en faire une pour votre entreprise. Il est possible que cela prenne des semaines ou des mois, en fonction du genre de vidéo que vous désirez produire.
Budget : selon vos besoins financiers, il y a diverses formes de vidéos promotionnelles qui peuvent être créées pour votre petite entreprise. Cela englobe principalement l’animation, l’action en direct et de nombreux autres types d’effets.

Les étapes pour faire une vidéo promotionnelle pour sa petite entreprise

Bien que la grande majorité des vidéos promotionnelles soient produites par des professionnels, il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas réaliser la vôtre si vous voulez économiser de l’argent.

Voici dix étapes pour réaliser une vidéo promotionnelle efficace :

1. Identifiez votre public

2. Sachez ce que vous voulez atteindre

3. Trouvez l’inspiration

4. Rédigez un document de traitement

5. Décidez d’un style de vidéo

6. Créer un storyboard

7. Choisissez vos éléments visuels et sonores

8. Commencez à monter un premier montage

9. Ajoutez des effets, des titres et des graphiques

10. Finaliser la vidéo

Créer vos vidéos promotionnelles en ligne

La création de vidéos promotionnelles de qualité professionnelle pour votre entreprise peut s’avérer coûteuse, surtout si vous travaillez avec une agence de production ou une société vidéo. Mais le coût de la réalisation de vidéos promotionnelles n’est pas forcément hors de portée. Grâce aux outils en ligne, vous pouvez réaliser vos propres vidéos de marketing et même créer des vidéos qui ressemblent à celles réalisées par des professionnels. En effet vous n’avez même pas besoin d’être un vidéaste professionnel pour créer des vidéos attrayantes qui font la promotion de vos produits ou services.

Il existe de nombreux outils gratuits disponibles en ligne qui peuvent vous aider à créer une courte vidéo pour votre petite entreprise. Voici cinq options populaires pour créer votre vidéo promotionnelle pour entreprise en un clin d’œil :

1- Biteables

2- Moovly

3- Animoto

4- WeVideo

5- Creaza

Conclusion

Une vidéo efficace n’a pas besoin d’être longue. Si vous voulez avoir un impact encore plus grand sur vos spectateurs, essayez ces idées pour réaliser une vidéo professionnelle pour votre petite entreprise :

  • soyez bref : une vidéo de 30 secondes ou moins peut avoir un impact considérable sur les clients potentiels.
  • utilisez un script : Assurez-vous de savoir ce que vous allez dire avant de filmer. Vous pouvez même l’écrire afin d’avoir quelque chose à lire si nécessaire.
  • soyez créatif : Votre vidéo ne doit pas être ennuyeuse ! Soyez créatif avec de la musique, des costumes, des accessoires et bien d’autres choses encore, afin de maintenir l’intérêt des spectateurs pour ce que vous avez à dire.

Amusez-vous ! N’oubliez pas pourquoi vous vous êtes lancé dans cette activité ! Il est important que vous puissiez transmettre curiosité et bonne humeur ainsi que toutes les valeurs positives de votre entreprise.